Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog


                                      
8 décembre 2017 5 08 /12 /décembre /2017 01:38
Saint & Sinner palette review - Big or not to big3
 
Les palettes, vaste sujet... J’ai développé une telle addiction pour ces petites choses, ‘fin petites choses qui représentent un sacré budget quand même, que limite je vais finir par me les enfiler en intraveineuse. Je serais presque tentée de dire « oui mais j’me soigne » et en fait... non.
 
Si ma collection est telle que j’ai de quoi recouvrir tous les murs de mon appart’, certaines palettes sortent vraiment du lot. C’est le cas de la petite merveille, star de mon article du jour : j’ai nommée la Saint & Sinner palette de Kat Von D !
Sortie pour les fêtes de fin d’année et en édition limitée, c’est un vrai bijou et je pèse mes mots. J’ai déjà plusieurs produits de la marque (je vous avais fait un article juste ici) et globalement j’en suis plutôt satisfaite mais alors cette palette, elle surpasse vraiment tout. Quand je l’ai vue, mon cerveau a buggé et mon cœur a dû s’arrêter de battre pendant quelques secondes (oui rien que ça #lablogueusenexagèrejamais) ! Elle est d’abord sortie aux US et j’ai patiemment attendue qu’elle arrive en France (‘fin patiemment c’est vite dit hein. Le jour où il y a eu la distribution de la patience, j’étais aux abonnés absents). Quand elle est arrivée, je me suis littéralement jetée chez mon Sephora dès son ouverture ! Je pense que les vendeuses ont du me prendre pour une dingue mais enfin je l’avais entre les mains (tu vois Golum et son "préccccieux" ? Bah c'est la même). Et attention les yeux, c’est une des plus belles palettes que j’ai vu !
 
LE PACKAGING
 
Saint & Sinner palette review - Big or not to big2
 
Saint & Sinner palette review - Big or not to big5
 
Cette palette est un superbe objet de collection : le packaging est MA-GNI-FI-QUE !
 
Reprenant le style graphique des cathédrales gothiques, la palette se présente sous la forme de portes richement ornées de dorures et arabesques opulentes (dessinées par tata KAt elle même).
Le système d'ouverture/fermeture se fait par une rosace aimantée, décorée elle aussi, et la palette se déploie comme un dyptique.
A l'intérieur, on découvre 2 miroirs qui ne sont pas vraiment là pour le côté pratique de la chose (car placés de telle façon qu’on peine à les utiliser) mais ils viennent faire leur petit effet. La disposition des fards rappellent également des carreaux de vitraux, surtout pour la partie très colorée de droite.
Le nom des couleurs est d’ailleurs écrit au dos de la boîte et le répertoire religieux est de mise : crucifix, rosary, martyr, stigmata etc... Tout à été pensé jusqu’au bout ce qui nous offre un vrai bel objet de collection !
 
Kat Von D a su transmettre son amour de l’architecture des cathédrales (pour le lancement de sa marque en France, la présentation presse a d’ailleurs eu lieu dans la cathédrale américaine de Paris) et il en résulte un superbe écrin à l'allure luxueuse.
 
LES TEINTES
 
Saint & Sinner palette review - Big or not to big1
 
A l’annonce de sa sortie en France, j’ai vu pas mal de vidéos anti-haul mentionnant la Saint & Sinner palette car trop colorée, fards difficilement portables ou encore « palette pour enfant » par exemple. J’avoue que je trouve ça un peu triste car c’est ce qui me plaît dans cette palette : elle sort du commun et ose proposer quelque chose de différent. Parce que bon le nude c’est bien sympa mais faudrait peut-être passer à autre chose non ? J’ai souvent la sensation, surtout en France je l’avoue, qu’en terme de make-up on ose pas trop sortir des sentiers battus. Pourtant le maquillage c’est avant tout pour moi un formidable terrain de jeu !
 
La palette joue énormément sur la dualité : un côté sage et un côté beaucoup plus audacieux...
La partie « Saint » à gauche se compose de fards que l’on peut facilement s’approprier et porter tous les jours puisque ses teintes sont plutôt discrètes et neutres avec des bruns, des taupes, des beiges et des couleurs un peu plus « sourde » avec par exemple du prune ou du kaki.
La partie « Sinner » quant à elle propose effectivement des fards beaucoup plus intenses et colorés : on y retrouve du bleu électrique, un vert acide, du doré, du violet etc... Je trouve que de ce côté là, la palette est très bien conçue et appelle à la créativité !
J’ai vu une vidéo où une personne dépote les fards pour les replacer de façon plus « cohérente » et je trouve ça fort dommage : la disposition des couleurs fait selon moi partie intégrante de l’iconographie auquel la palette fait référence. Certes au premier abord on se demande quoi faire avec mais il faut aussi savoir lâcher prise et faire appel à sa créativité !
Pour moi, le maquillage ne sert pas forcément à se mettre en valeurs ou à être "portable" mais est aussi un art : rien ne me plaît plus que de jouer avec les couleurs ! Je vous conseille par exemple de suivre Kelsey Annaf ou encore Succuvus qui font parties de mes make-up artistes préférées sur Instagram <3
 
Cette palette offre beaucoup plus de possibilités qu’il n’y parait : du maquillage léger de tous les jours au maquillage plus chargé du soir en passant par des trucs beaucoup plus colorés, de nombreuses variantes sont possibles ! En même temps ce serait triste de pas pouvoir faire grand chose avec 24 teintes...
 
Car oui, cette palette est vraiment très complète : des fards de base pour unifier la paupière, des fards de transitions, des farads très lumineux pour éclairer le coin de l'oeil par exemple ou encore des fards de couleur pour ajouter du pep’s et même un fard noir à utiliser par exemple en ras de cils... Inutile de répéter que le nuancier est vraiment très riche et diversifié !
Certes, si vous ne portez que des fards plutôt neutres ou si encore vous êtes débutantes et que vous n’osez pas encore trop, cette palette ne sera peut-être pas faites pour vous. En revanche si vous aimez expérimenter de nouvelles choses et que vous aimez la couleur sous toute ses formes, là oui elle vous plaira ! Et la multitude de texture permet de s’éclater d’autant plus...
 
LES SWATCHS
 
Saint & Sinner palette review - Big or not to big12
 
De gauche à droite 
 
Absolution : un holographique aux reflets dorés ; Worship : un violet prune satiné ; Immaculate : un vert olive aux reflets dorés ; Chalice : un beige très irisé aux légers reflets dorés
 
Saint & Sinner palette review - Big or not to big13
 
De gauche à droite :
 
Sacred Heart : un corail doux aux reflets rosés ; Amen : un beige clair mat ; Sanctuary : un marron glacé satinéHeaven : un argenté/rosé métallique très lumineux
 
Saint & Sinner palette review - Big or not to big11
 
De gauche à droite :
 
Crucifix : un brun chocolat foncé mat ; Cathedral : un mauve/gris perle très lumineux et plein de reflets ; Rosary : un rouge framboise irisé aux reflets rosés ; Baptism : un blanc casée rosé
 
Saint & Sinner palette review - Big or not to big14
 
De gauche à droite :
 
Rapture : un holographique aux reflets rose ; Sabbath : un noir mat ; Ashes : un taupe aux micro-paillettes dorées ; Martyr : un ocre clair mat
 
Saint & Sinner palette review - Big or not to big9
 
De gauche à droite : 
 
Devil : un orange citrouille vif et mat ; Revelation : un brun chaud aux paillettes dorées ; Vestment : un duochrome aux reflets vert/bleu ; Ministry : un bleu électrique irisé
 
 Saint & Sinner palette review - Big or not to big10
 
De gauche à droite :
 
Exodus : un vert/jaune acide aux micro paillettes dorés ; Exorcism : un violet froid mat ; Relic : un doré jaune très lumineux ; Stigmata : un rouge intense très irisé aux reflets orangés
 
TEXTURE & PIGMENTATION
 
Saint & Sinner palette review - Big or not to big6
 
On retrouve dans cette palette des fards avec plusieurs types de fini :
 
  • des mats et des mats enrichis de petits paillettes (bien que celles-ci soient plutôt volatiles et disparaissent au fur et à mesure des coups de pinceaux)
  • des duochromes
  • des satinés, des irisés et des métalliques 
  • des top coats holographiques ("Absolution"  et "Rapture" ) jouant sur la transparence, à superposer de préférence à d’autres fards pour qu’ils dévoilent tout leur potentiel.
 
La qualité de cette palette est vraiment bluffante : les fards sont très soyeux, voir presque crémeux pour certains ! Je pense notamment aux fards irisés et métalliques qui sont un vrai bonheur : on dirait presque du beurre tellement la texture est folle !
Les mats ne sont pas en reste : ils sont pour la plupart très doux et non pas secs (sauf peut-être 1 ou 2). 
Bien que quelques fards soient un peu poudreux (surtout dans les fards mats en fait, comme avec "Crucifix" par exemple), je n’ai pas eu de gros soucis de ce côté là. Et quel bonheur à travailler ! Les fards s’estompent et se fondent merveilleusement bien entre eux. Je n’ai pas remarqué de patch de couleur (vous savez, quand le fard accroche de trop la paupière et fait des pâtés impossible à estomper), ils glissent au contraire très bien sur la paupière.
 
Ils sont facilement modulables sans pour autant lésiner sur la pigmentation. Les irisés sont géniaux de ce côté là ! En un seul passage, on a déjà une intensité de fou !
Certains sont très très lumineux sans forcer : je pense par exemple à "Heaven" où encore "Relic"  qui sont particulièrement dingues.
Du côté des mats, car souvent ce sont des fards un peu plus difficiles à travailler et moins pigmentés, là aussi j’ai été bluffé. Je vous conseille d’ailleurs de ne pas trop mettre de matière dès le début et de la travailler au fur et à mesure : cela vous permettra de mieux doser la couleur, ce qui sera plus facile pour le travail d’estompage car je le répète, les fards ont pour la plupart une intensité de folie dès le premier passage ! Si certains préforment un peu moins bien (je pense par exemple à "Exorcism" et "Sabbath"), l’ensemble est vraiment à la hauteur de mes espérances.
 
Les 2 tops coat eux jouent plus sur la transparence et les reflets : bien qu’on puisse les appliquer seuls pour apporter de la lumière, ils se superposent aisément à d’autres fards pour venir les transformer et leur apporter une autre dimension avec de beaux reflets. Leur texture est un peu plus « granuleuse » tout en restant presque crémeuse et eux aussi sont un vrai bonheur à travailler.
 
D’ailleurs, pour encore plus faire ressortir les fards irisés, métalliques ou encore duochromes, vous pouvez utiliser votre doigt, une base spéciale ou encore vaporiser un spray d’eau ou fixateur sur votre pinceau après les avoir prélevés (éviter de vaporiser sur votre pinceau avant de prendre de la matière : cela risque de « glacer » votre fard et le rendre plus dur à utiliser). Cela rendra ces teintes encore plus intenses et cela mettra encore plus en valeur leurs beaux reflets !
 
VERDICT ?
 
Saint & Sinner palette review - Big or not to big8
 
Plus qu’une palette, la Saint & Sinner est avant tout un magnifique objet de collection de par son design très recherché et très qualitatif.
 
Si le packaging avait déjà suffit à me convaincre, les teintes de cette palette ont su me faire écho car elles réunissent tout ce que j’aime et titillent mon envie d'être plus créative. Car c’est ce que j’aime dans le maquillage : s’inventer et se réinventer chaque jour au gré des couleurs !
C’est aussi une palette aux fards soyeux et bien pigmentés. Tout ne repose pas sur l'écrin car la qualité du produit lui même a été pris en considération aussi !
 
C’est on peut le dire mon coup de cœur de l’année tant la Saint & Sinner me fait écho et correspond à mon univers. Je n’ai jamais été aussi contente d’avoir autant attendu pour une palette ! C' est un vrai petit bijou qui saura trouver sa place chez les make-up addict ou les amoureuses de beaux objets, voir les 2 à la fois. Parmi toutes les sortie de fin d'année, cette palette sort clairement du lot :)
 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Anne 09/01/2018 08:30

Coucou,

J'aime beaucoup tes articles make up! Et j'adore tes maquillages!! Mais incapable de faire des fondus comme ça! Un tutoriel serait envisageable ou tout du moins des conseils?
Bravo pour ton blog, j'aime beaucoup et bravo au photographe. Bonne année...

ADORABLECURIEUSE 08/12/2017 10:46

Je n'ai pas de mots tellement c'est WAAAAOUUUUUUHHHHH. Réussi ton make up. J'adore

Louise 08/12/2017 09:16

Maintenant cette palette me fait bien envie ! Rien qu'avec les Swatchs on peut voir qu'elle a une pigmentation de dingue !



Big or not to big - Welcome

médaillon portrait

 

Audrey,

mordue de mode et plus que dodue,

vous invite dans son univers.

Contact : bigornottobig@gmail.com


Big or not to big - Follow Me








Ma Page sur Hellocoton




Big or not to big - Archives
Big or not to big - rubriques




Big or not to big - rechercher

big or not to big - newsletter