Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog


                                      
24 février 2018 6 24 /02 /février /2018 16:30
Dreamy palette Nabla revue - Big or not to big (2)
 
C’est l’histoire d’une palette qui a eu beaucoup de succès. Tellement de succès qu’elle a été très vite sold out à sa sortie (évidemment je me suis jetée dessus... J’ai donc eu la chance de pouvoir me la procurer à son lancement). Rupture de stock qui a duré loooongtemps. Longtemps équivaut à environ 3 mois dans mon langage puisque la palette dont je vais vous parler est sortie le 18 Octobre !

C’est donc l’histoire d’une revue qui était dans mes cartons depuis quelques semaines mais que je vous sors seulement maintenant afin d’éviter toute frustration dû au fait de ne pas pouvoir vous procurer la palette en question.

Bon la meuf elle arrête pas de déblatérer mais on sait toujours pas de quelle palette elle veut parler #blogueuseencartonpourri !
´Tentions M’sieurs Dames sous vos yeux ébahit, roulement de tambour (ouais je sais trop bien mettre fictivement l’ambiance), voici la revue de la Dreamy palette de Nabla ! (Mon correcteur ortho m’a mis en premier temps « de Nabila »... Ce monde est foutu j’me casse)

Nabla, c’est une marque italienne que j’affectionne pour leurs fards à paupières (je n’ai pas encore tester leurs autres produits) dont j’avais d’ailleurs fait une revue juste ici.
Si avant ils vendaient des fards uniquement à l’unité, ils ont donc sortis leur première palette toute faite et en tant qu’amoureuse des palettes, je ne pouvais pas laisser échapper celle-là. Je ne pouvais pas alors n’insiste pas Maman ! (Ouais ma mère lit mon blog et me fait régulièrement des remontrances sur mes achats de palette parce que je cite « tu crois pas que t’en as assez ?!? ». Bisous Maman <3)

Alors la Dreamy, palette de rêve ou palette cauchemardesque ? (Déso pas déso pour ce jeu de mot dont moi-même j’ai honte. Ou pas)
 
LE PACKAGING
 
Dreamy palette Nabla revue - Big or not to big (3)
 
Dans la vie, en plus d’avoir une passion du makeup je suis aussi une passionnée de tout ce qui concerne l’espace (comme je l’avais évoqué ici dans ma revue de la Zodiac palette de BH Cosmetics). Je pourrais rester des heures à parler de planètes, étoiles, nébuleuses etc...
 
Dreamy palette Nabla revue - Big or not to big (4)
 
Alors forcément la Dreamy Palette avec son packaging qui se présente sous forme d’étui cartonné aux étoiles et constellations dorées/argentées sur le dessus ne pouvait que me plaire ! On rajoute à ça les coins dorés et la plaquette reprenant le nom de la palette sur le dessus et on a un très bel objet.
J’aime énormément son design que je trouve magnifique et qui laisse vraiment rêveur. Je l’admet j’accorde de l’importance aux packaging de mes palettes, peut-être car j’en suis collectionneuse, et celle-là est un petit bijou !
 
Dreamy palette Nabla revue - Big or not to big (5)
 
A l’intérieur on retrouve les 12 fards et un miroir. Je ne le répéterai jamais assez mais j’aime quand les palettes avec miroir : c’est vachement pratique !
 
LES TEINTES
 
Dreamy palette Nabla revue - Big or not to big (7)
 
La Dreamy Palette ne mise clairement pas sur des teintes vives et flashy mais plutôt sur la subtilité avec des teintes neutres entremêlées de quelques « pop » de couleur.
C’est donc une palette très versatile qui se prend très facilement en main et dont les assemblages de couleurs sembleront aisés même pour les novices. Les couleurs se complimentent bien entre elles, et ça se voit au premier coup d’œil :)
Elle est également assez complète puisqu’on y retrouve des fards de transition, des fards plus lumineux pour éveiller le makeup, un fard foncé pour donner plus d’intensité et des duochromes qui pourront venir apporter de la dimension à tout ça. Pour qu’elle soit vraiment parfaite, il manque selon moi un beige presque blanc (type de fard que je trouve très pratique personnellement et que j’utilise par exemple pour unifier la couleur de ma paupière) et un fard noir mais c’est vraiment pour chipoter car la sélection de teinte est vraiment très belle et tout à fait dans l’air du temps !
Je trouve également qu’elle est bien équilibrée, de par son ration fards mats/fards irisés ou son ratio fards chauds/fards froids (bien qu’elles contiennent néanmoins plus de fards chauds) entre autres exemples. Ainsi, je trouve les possibilités vraiment multiples, à l’instar d’autres palettes très colorées que l’on peut avoir du mal à « cerner ». Pour l’avoir utilisées plusieurs fois, on peut aussi bien se diriger vers des makeup de jour plutôt nude que des makeup du soir plus chargés.
J’apprécie de retrouver des beige et des maronnés côtoyant de beaux cuivrés, rouge bordeaux et violets :)

C’est un peu le genre de palette que tu peux emmener en déplacement/en vacance et dont tu peux tout à fait te contenter ! Et pour celles qui n’ont pas beaucoup de palette ou qui débute, cela peut-être une bonne option que de prendre la « Dreamy palette » qui est un bon basique à avoir dans son vanity !
 
LES SWATCHS
 
Dreamy palette Nabla revue - Big or not to big (9)
 
De haut en bas 
 
Immaculate : un blanc irisé aux reflets dorés ; Illusion : un marron clair mat ; Vanitas : un rose orangé irisé aux reflets dorés ; Delirium : un prune foncé rempli de micro-paillettes
 
Dreamy palette Nabla revue - Big or not to big (10)
 
De haut en bas
 
Byzantine : un doré chaud lumineux ; Sistina : un rose saumonné mat ; Metal cupid : un rouge cuivré lumineux ; Inception : un violet froid irisé
 
Dreamy palette Nabla revue - Big or not to big (1)
 
De haut en bas
 
Señorita : un rouge lie de vin mat ; Rose gold : un rose gold comme son nom l'indique :) ; Lullaby : un taupe rosé froid mat ; Dogma : un marron chocolat mat
 
TEXTURE & PIGMENTATION
 
Dreamy palette Nabla revue - Big or not to big (6)
 
Dans cette palette on retrouve différentes texture & finis : des fards mats, irisés (voir métalliques), duochromes et pailletés.
Et question texture, on prend les mêmes et on recommence. Les fards Nabla sont d’une très belle qualité : soyeux, peu poudreux, bien pigmentés et qui se travaillent avec facilité. Cette palette ne m’a pas fait changé d’avis depuis ma première revue sur la marque : elle est tout aussi qualitative !

Les fards ont une belle intensité (il ne faut que peu de matière pour que la couleur ressorte bien) et ils s’estompent toujours aussi bien. C’est un plaisir que de fondre les couleurs ensembles pour obtenir de beaux dégradés !
Du fait de leur texture toujours aussi soyeuse, ils glissent sur la paupière sans faire de paquets, de traces ou quoi... J’aime vraiment beaucoup la formulation des fards Nabla, notamment pour leurs mats qui ne sont pas secs du tout et sont très veloutés. Les irisés n’en parlons pas : c’est du beurre !
 
Dreamy palette Nabla revue - Big or not to big (8)
 
Seul "Delirium" a une texture qui diffère des autres puisqu’il est plus granuleux, contenant des paillettes.
Pour celui-là, je vous conseille de l’appliquer au doigt ou alors avec un pinceau plat humidifié pour bien faire adhérer la matière à la paupière et le rendre plus intense. Sans ça vous risquez d’être déçue car la matière se prélève difficilement, fait des chutes et il sera en transparence ce qui ne sera pas lui rendre justice car c’est un très beau fard. Vous pouvez également appliquer une base spécial fards pailletés pour qu’il reste en place et soit aussi intense que dans le pan !
 
VERDICT ?
 
Dreamy palette Nabla revue - Big or not to big
 
La Dreamy palette a tout pour plaire : beau packaging, belles teintes polyvalentes aux multiples possibilités et qualité au top. Les fards Nabla savent allier pigmentation au top, texture velouté et facilité d’estompage !
Si on ajoute à ça un prix raisonnable (35 euros pour 12 fards) et le fait que cette palette est vegan & cruelty free, je vous la conseille vivement <3
 
Disponible sur le site de Nabla (livraison rapide par Dhl, pas de frais de douanes puisque c'est une marque italienne) ou sur Beautybay (site anglais proposant la livraison dès 19 euros d'achats, pas de frais de douanes)

Partager cet article

Repost0

commentaires

Sarah 25/02/2018 19:46

Coucou,

Magnifique cette palette !

Sarah, http://www.sarahmodeee.fr

Carolane 25/02/2018 18:55

Whoua! Elle a l'air super cette palette!!

Adorablecurieuse 24/02/2018 17:35

J'aime cet article passion palette hi hi
J'en rêve
Merci de nous l'avoir si bien décrit



Big or not to big - Welcome

médaillon portrait

 

Audrey,

mordue de mode et plus que dodue,

vous invite dans son univers.

Contact : bigornottobig@gmail.com


Big or not to big - Follow Me








Ma Page sur Hellocoton




Big or not to big - Archives
Big or not to big - rubriques




Big or not to big - rechercher

big or not to big - newsletter