Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog


                                      
20 février 2018 2 20 /02 /février /2018 19:05
Colourpop super shock shadow review - Big or not to big (13)
 
J’aime un peu, beaucoup, passionnément, à la folie le maquillage. Mais ça, surtout si vous me suivez sur Instagram (si vous ne me suivez pas encore, je vous fouette. Nan j’déconne, vous faites bien ce que vous voulez !), vous commencez à le savoir.

J’aime tout particulièrement les palettes (c’est à dire que le jour où on déménage avec mon mec, je crains un peu quoi. T’imagines faudra une camionnette juste pour les palettes quoi...) et les fards à paupière de manière générale.
On pourrait se dire qu’à force j’ai toute les couleurs possible et inimaginable, c’est pas faux. Ça ne m’empêche pas de tout vouloir, un peu comme dans Pokémon ou le but est de braconner de pauvres bêtes afin de les collectionner et les faire combattre en elle. Moi j’braconne des palettes, c’est mieux !

Aujourd’hui on va parler de Colourpop, une marque vraiment très très chouette venue d’outre-Atlantique.
Fondée en 2014, l’enseigne connaît déjà un succèst de fou en même pas 4 ans d’existence ! La bonne formule ? Des produits pas chers et de bonne qualité, du choix aussi bien en terme de gamme (yeux, teint, lèvres etc...) que de couleurs. Si on ajoute à ça des collaborations régulières avec les influenceurs, on a le combo gagnant. La marque est vraiment très prolifique car de nouvelles références sortent très régulièrement et elle communique énormément. Une vraie succès story !

J’ai déjà testé par le passé les rouge à lèvres liquides mattes (qui feront peut-être l’objet d’une revue ultérieure) mais aujourd’hui on va parler de leurs fards à paupières. Ils ont des fards pressés basiques qui sont très bien et dont je vous reparlerai peut-être un jour mais je tenais vraiment à vous présenter les fards qui ont fait leur renommée : les « super Shock Shadow » qui sont comment dire, un peu particuliers... Tu veux savoir pourquoi ? Je te laisse alors lire l’article ;)
 
LE PACKAGING

 
Colourpop super shock shadow review - Big or not to big (17)
 
Colourpop super shock shadow review - Big or not to big (15)
 
Chez Colourpop, les packagings sont assez simples de manière globale, sauf lors de collaborations particulières par exemple.

Les « Super Shock Shadow » arrivent dans un petit boîtier en plastique, blanc la plupart du temps.
Sur le dessus une petite bulle transparente permettant de voir la teinte à l’intérieur. Personnellement je les range justement à plat pour avoir de suite un aperçu de la couleur.
Le fard à paupière est pressé de façon à former un motif écaille (qui s’enlève très rapidement après la première utilisation)
 
Colourpop super shock shadow review - Big or not to big (18)
 
En dessous est inscrit le nom du fard et son type de fini : matte, satin, perlé etc...

Ces petites boites sont un peu plus encombrantes que des boites de fards classiques même si à titre personnel je les trouve très mignonne ! Attention tout de même elles sont un peu trompeuse : le fard ne rempli pas l’intégralité du pot mais environ le tiers. Aaaaaah qu’ils sont coquins chez Colourpop !
 
LES TEINTES
 
Colourpop super shock shadow review - Big or not to big (16)
 
Colourpop super shock shadow review - Big or not to big (24)
 
Une des grandes qualités de la marque, c’est de proposer un panel de teintes assez dingues ! Je me rappelle la première fois que j’ai commandé chez eux, il y a 2/3 ans, j’avais été impressionnée ! Du nude aux teintes plus intenses en passant par les neutres, vous pourrez je trouve facilement trouver votre bonheur, surtout qu’il y a pleins de finis différents (matte, satin, duochromes, perlées, irisées, métalliques...) et ça c’est cool pour se composer un nuancier parfait. 

Par contre attention : pas mal de teintes sont en éditions limitées et peuvent donc être sold out définitivement par la suite. C’est pour ça qu’il est intéressant de régulièrement checker le site : il y a bien sûr les teintes permanentes mais des nouveautés arrivent régulièrement. Il y a un sacré turn over ! La marque a pour moi bien compris comment fidéliser sa clientèle en proposant toujours des teintes différentes ;)
 
Vous pouvez aussi achetez les fards à l'unité ou alors en "stack" qui regroupent un certains assortiment de teintes faites pour se marier entre elles.
 
Colourpop super shock shadow review - Big or not to big (19)
 
Néanmoins si j’ai quelques reproches à faire c’est que je trouve que cela peut-être un peu redondant par moment. Cet hiver nous avons eu le droit a énoooormément de rosés, de bruns, de beige etc... et peu de couleurs plus pep’s. Si on additionne ça au fait que certaines teintes se ressemblent vraiment beaucoup, je trouve ça un peu dommage.
 
Le printemps arrivant, la marque a sorti des couleurs plus diverses, avec des bleus lagons, du lilas, du vert menthe etc... J’ai vraiment l’impression que c’est une histoire de saisons, l’automne/hiver étant plus propices aux teintes chaudes et foncées alors que le printemps/été est plus facilement associé aux teintes pastels et vives. Moi qui aime porter de la couleur à n’importe quel moment, j’aimerais trouver une sélection de teinte aussi diverse tout au long de l’année :) 
 
LES SWATCHS
 
(Je vous met également le fini supposé indiqué sur le pot de la teinte mais sachez que parfois une fois appliqué je trouve que pour certains le rendu est différent)
 
Les bleus et les verts
 
Colourpop super shock shadow review - Big or not to big (28)
 
Zoomship (matte) : un bleu lagon mat ; Ibiza (perlé) : un bleu lagon bourré de paillettes bleues, vertes et dorées ; Banana Daiquiri (ultra metallic) : un bleu vert très lumineux au reflets dorés ; Snap Dragon (matte) : un vert menthe mat
 
Colourpop super shock shadow review - Big or not to big (2)
 
Lit Year (ultra glitter) : un vert emeraude rempli de micro-paillettes bleutés ; Cusp (ultra glitter) : un vert vif en transparence rempli de micro paillettes bleutés ; Special Delivery (ultra glitter) : un vert pastel aux paillettes dorées
 
Colourpop super shock shadow review - Big or not to big (1)
 
Rex (metallic) : un bleu/noir rempli de paillettes bleues ; Luckfully (perlé) : un bleu profond bourré de paillettes bleues ; Coconut (satin) : un bleu océan aux micro-paillettes vertes et bleues
 
Les violets et roses vifs
 
Colourpop super shock shadow review - Big or not to big (3)
 
Issa (ultra metallic) : un prune rempli de micro-paillettes bleutées et vertes ; Bae (metallic) : un duochrome aux reflets verts ; Lace (satin) : un violet pailleté ; Dare (metallic) : un violet clair bourré de micro-paillettes bleues
 
Colourpop super shock shadow review - Big or not to big (4)
 
Daddy (matte) : un mauve mat ; Hot totty (pigment) : un rose vif aux paillettes roses ; Don't leave (ultra metallic) : un rose vif satiné ; Baby talk (pigment) : un rose fuchsia satiné
Les orangés, cuivrés et dorés
 
Colourpop super shock shadow review - Big or not to big (5)
 
Shop (matte) : un orange terreux mat ; Monkey business (pigment) : un orange vif mat ; Animal (pigment) : un orange bourré de micro-paillettes dorées ; Kelp me (pigment) : un orangé aux reflets rosés rempli de micro-paillettes
 
Colourpop super shock shadow review - Big or not to big (7)
 
White rabbit (ultra metallic) : un cuivré ultra lumineux ; Nillionaire (ultra glitter) : un doré froid bourré de micro paillettes dorées et rosées ; Side kick (ultra glitter) : un doré chaud plein de micro paillettes dorées et rosées ; I like you (ultra glitter) : un jaune doré aux reflets roses
 
Colourpop super shock shadow review - Big or not to big
 
No promises (matte) : un orange brique mat ; Cuteologist (ultra glitter) : un orangé chaud aux paillettes dorées presque imperceptibles une fois sur la paupière ; Melrose (matte) : un orangé brun mat
 
Les bordeaux et marrons
 
Colourpop super shock shadow review - Big or not to big (6)
 
Central perk (matte) : un beau prune mat ; Seeker (matte) : un marron chaud mat ; Paradox (satin) : un brun/rouge au fini plutôt mat que satiné
 
Colourpop super shock shadow review - Big or not to big (9)
 
Mittens (matte) : un brun chocolat mat ; Drift (satin) : une sorte de bordeaux irisé ; Stereo (metallic) : un brun bourré de micro paillettes dorées et rosées ; Mooning (perlé) : un brun chaud aux micro paillettes dorées
 
Les beiges et autres rosés
 
Colourpop super shock shadow review - Big or not to big (10)
 
Cricket (metallic) : un brun/mauve rosé aux micro paillettes dorées/rosées ; Revolution (ultra glitter) : une sorte de rosé très lumineux rempli de micro paillettes ; Catnap (metallic) : un beoge ultra lumineux plein de micro paillettes dorées/rosées
 
Colourpop super shock shadow review - Big or not to big (8)
 
Muse (ultra metallic) : un or rose très lumineux ; Arrow (ultra glitter) : un cuivré/rosé bourré de micro paillettes ; Puppy love (satin) : un beige irisé aux reflets rosés
 
Laura Lee stack
 
Colourpop super shock shadow review - Big or not to big (12)
 

Ritz (ultra metallic) : un beige très pailleté ; Glitz (satin) : un vieu rose tirant légèrement sur le orangé, plutôt mat que satiné ; Shiny (satin) : un brun chaud moyen satiné ; Hiney (ultra metallic) : un or rose plein de micro paillettes dorées

 

Loveline stack

 

Colourpop super shock shadow review - Big or not to big (11)

 

Truth (satin) : un beige satiné ; Sequin (metallic) : un beige doré très lumineux plein de micro paillettes ; Brady (matte) : un vieux rose mat ; Static (perlé) : un bordeaux maronné légèrement irisé

 

TEXTURE & PIGMENTATION

 

Colourpop super shock shadow review - Big or not to big (20)
 
Si vous vous attendez à un fards poudre tout bête, vous vous mettez le doigt dans l’œil : la texture est vraiment surprenante !
 
Colourpop super shock shadow review - Big or not to big (14)
 
Colourpop super shock shadow review - Big or not to big (21)
 
Vous voyez la Play Doh ? Bah voilà ces fards ressemblent à de la pâte à modeler, littéralement. Quand on appuie avec le doigt, celui-ci s’enfonce dans le pot sans que la matière ne se casse. C’est vraiment déroutant !
La faute à une matière hybride poudre-crème : ni sèche comme un fards classique ni aussi « liquide » et mousseuse qu’un fard crème habituel.
Certains fards sont classés dans la catégorie "supershock pigment" mais du point de vue de la texture et de la pigmentation ça reste exactement la même chose. Ces pigments sont aussi déconseillé pour les yeux sur le packaging ("not for eye area") mais il s'agit juste d'une question de réglementation il me semble car personnellement je n'ai jamais eu de soucis :)
 
Colourpop super shock shadow review - Big or not to big (23)
 
Colourpop super shock shadow review - Big or not to big (22)
 
Quelques fards peuvent arriver un peu cassés lors du transport et pour les réparer rien de plus simple : il suffit de presser dans le pot avec son doigt pour ré-assembler le tout puisque la matière est très malléable !
D’ailleurs je vous conseille de soigneusement refermer les fards à chaque fois ou même pendant leur utilisation sinon ils risquent de sécher et d’être plus dur à prélever. J’ai constaté que ceux que j’ai depuis 2/3 ans étaient plus secs et même si je peux encore largement les utiliser, vaut mieux prévenir que guérir (#payetonexpressiondevieille).
 
 
Colourpop super shock shadow review - Big or not to big (26)
 
Alors c’est sur, au début on se demande comment utiliser ces choses ! Au doigts, au pinceaux ? Et bien je dirais les deux !

Pour les fards mats et irisé, j’utilise des pinceaux synthétiques (ceux avec des poils naturels sont assez incompatibles avec ce type de texture) assez dense et plat pour bien prélever la matière et la faire adhérer à la paupière puis je viens ensuite dégradé avec des pinceaux estampeurs plus fluffy, toujours en poils synthétiques.
Parfois, j’humidifie mon pinceaux avec du spray fixateur ou autre car cela les rends encore plus intenses et fait ressortir les reflets que certains peuvent avoir (je pense par exemple aux métallisés ou aux duochromes) ! La matière hybride poudre-crème se prête d’ailleurs plutôt bien à cette méthode ;)
 
Colourpop super shock shadow review - Big or not to big (25)
 
Pour les fards perlées ou pailletées, je préfère utiliser le doigt car sinon la matière a du mal à adhérer au pinceau et encore plus sur la paupière. Le doigt permet de bien faire ressortir ces fards qui dévoilent alors tous leur potentiel !

De manière globale, prélever ces fards au doigts les rends encore plus intenses et vous pourrez toujours les estomper par la suite au pinceau car oui ils se travaillent super bien !

Déjà, ils sont suuuper bien pigmentés ! Si certains jouent plus sur la transparence (je pense à certains pailletés ou certains perlés) et serviront par exemple à venir apporter une autre dimension à certains fards, d’autres sont beaucoup plus opaques. Je pense notamment à certains fards mattes qui sont assez dingues ! Il ne suffit que de peu de matière pour avoir déjà une belle intensité, sans devoir forcer. Ces fards performent vraiment très bien et sur la paupière, le rendu est vraiment magnifique <3
D'ailleurs ils sont tellement bien pigmentés que je vous conseille de vous armer d'un démaquillant assez costaud car sinon il risque de vous rester des traces de couleurs sur la paupière : les pigments sont vraiment costauds...

On pourrait aussi avoir peur à priori que ce type de texture particulière ne se dégrade mal, fasse des paquets etc... Hors il n’en est rien ! L’estompage est vraiment un jeu d’enfant avec ces fards et les teintes se fondent merveilleusement bien entre elles ! J'aime vraiment beaucoup la manière dont les fards se diffusent, du dégradé le plus doux à quelques chose de plus graphique...
Ce sont des fards ultra modulables en fait et vous pouvez rajouter de la matière au fur et à mesure pour plus d’intensité sans que cela ne craquelle ou ne fasse des paquets (sauf avec certains fards pailletés qui sont plutôt à appliquer en couche fine). Il est vraiment facile de construire son makeup avec et c’est notamment pour ça que je conseille aussi ces fards aux débutant-e-s car ils sont vraiment très facile à prendre en main :)
 
VERDICT ?
 
Colourpop super shock shadow review - Big or not to big (29)
 
Colourpop super shock shadow review - Big or not to big (30)
 
Comme vous l'aurez compris, j'adooooore ces fards à paupières ! 
Si la texture parait très surprenante, les fards se travaillent tout de même très bien et ont une pigmentation de folie. Si on ajoute à ça les nombreuses couleurs disponibles, il y a de quoi s'éclater avec ces petits bijoux et de quoi se créer une sacré petite collection vu le prix très abordable : comptez 5$ le fard. 
 
Colourpop livre sans problème en France pour environ 10$ (les frais de ports sont néanmoins gratuits à partir de 50$ d'achats) par contre gare aux frais de douanes : pour une petite commande ça passe mais pour des commandes plus conséquentes, vous n'y couperez presque pas...
 
Les super shock shadows sont disponibles ici et ici 
 
 

Partager cet article

Repost0

commentaires

camille 25/02/2018 21:14

J'avais déjà entendu parler de ces fards, mais là wouaw, je suis épatée par la pigmentation ! Je ne les ai pas testé (même si ça ne saurait tardé) mais la qualité à l'air vraiment top. Merci de m'en avoir appris un peu plus sur ces produits, bonne soirée ! :)

witchimimi 23/02/2018 06:49

Halala de belles couleurs ! Et comme toujours de belles photos je suis dingue *-*

Audrey 22/02/2018 08:35

Hello !
Je vois que tu as aussi une très belle collection, j'adore les fards de la marque mais tous leurs autres produits aussi, je n'arrête pas de craquer sur leur site. Je viens d'ailleurs d'acheter la dernière gamme de ral :) Bizoux

Choll's Makeup 22/02/2018 08:11

Hello ! Je trouve ces fards aussi vraiment très très réussis ! J'ai de la peine à les appliquer au pinceau par contre, rien de mieux qu'au doigts pour qu'ils aient un max de pigmentation sur la paupière !
Des Bisous

Feelin'good 21/02/2018 18:40

Coucou, merci pour ton article qui est vraiment très complet! Je pense que je vais tester ces petites merveilles :)



Big or not to big - Welcome

médaillon portrait

 

Audrey,

mordue de mode et plus que dodue,

vous invite dans son univers.

Contact : bigornottobig@gmail.com


Big or not to big - Follow Me








Ma Page sur Hellocoton




Big or not to big - Archives
Big or not to big - rubriques




Big or not to big - rechercher

big or not to big - newsletter